Historique du Stand Up Paddle

  • Le stand up paddle est l’ancêtre du surf moderne, anciennement pratiqué par les rois polynésiens sur d’immenses planches taillées dans des troncs d’arbre, il a été repris ensuite dans les années 1940 par le célèbre champion de natation hawaïen DUKE KAHANAMOKU  et sa bande de copains les premiers «  Beach boys ».
  • Ensuite dans les années 1960, le fameux Beach boys l’utilisent sur la plage de WAIKIKI pour prendre des photos des touristes qui viennent pratiquer le surf.
  • Aujourd’hui, la pratique du « Stand Up Paddle » se décline en 3 grandes disciplines. 

 

  1.  le « Cruising » : balade sur de grandes distances 

 

  1.  le Surf : ramer et glisser sur des vagues  
  • Il se pratique sur une planche longue et large, sur laquelle on se tient debout (stand up) en ramant (paddle) avec une pagaie simple.Cette nouvelle discipline en plein essor, une forme de surf venu d’Hawaï, est une remise au gout du jour d’une pratique ancestrale utilisée pour la chasse et la pêche en Polynésie, en Afrique et en Asie du sud-est.

:: STAND UP PADDLE :::

PLUSIEURS DISCIPLINES

La balade ou la randonnée est la discipline la plus simple pour commencer le stand up paddle ou sup. Elle consiste à se servir d’une planche en dure ou gonflable afin de naviguer sur un plan d’eau calme, pour le plaisir de faire su sport. Le gros avantage est que c’est accessible à tous et vous donnera une vue dégagée sur le paysage. Au niveau du matériel, il est conseillé d’avoir une planche large et longue pour une meilleure stabilité.

Le surf ou surfing dans les vagues consiste à prendre les vagues au large et à partir dessus en ramant avec la pagaie. Vous pouvez avoir un style radicale avec des petites planches ou plus crusing comme en longboard avec des planches plus longues. L’avantage par rapport au surf normal c’est qu’il est plus facile de prendre des vagues, qu’on n’a pas besoin de se lever et que l’on voit arriver les vagues avant tout le monde.

La course ou race est quand à elle, la pratique la plus physique car là, tout est une question de vitesse et d’endurance. Pour cela, vous avez besoin d’une planche longue et très fine pour fendre l’eau et avoir un minimum de frottement. Si la course est longue, l’endurance fera aussi la différence face aux autres concurrents.

L’eau vive est moins courant et pourtant tout aussi impressionnant. Vous avez le choix entre descendre les rivières, les fleuves et surfer les vagues statiques. Au niveau du matériel, on conseillera plus un sup gonflables car moins fragile aux chocs. De plus c’est plus pratique à transporter si vous devez accéder à des spots en randonnée.

Le stand up paddle est aussi utilisé pour pêcher, pour cela rien de plus simple, une planche large et stable, une canne à pêche et un plan d’eau, que ce soit un lac, une rivière où la mer.

QUI PEUT FAIRE DU STAND UP PADDLE ?

Tout le monde, de 7 à 77 ans, que l’on soit un homme ou une femme. La démocratisation le prouve tous les jours car nous sommes de plus en plus nombreux à nous croiser sur l’eau. Beaucoup de surfeurs aiment le sup car c’est une manière de rester en forme les jours sans vagues et pour découvrir de nouvelles sensations de glisse. Les femmes aiment plus le côté balade et cardio afin d’entretenir leur corps.

STAND UP PADDLE - Comment ramer .